Imprimante Pdf email

Auteur(s)Ribouillault, Claude (Interprète) (Chant) (Flûtes) (Violon) (Mandoline) (Percussions) ;Gibaux, Philippe (Interprète) (Violon) ;Grolier, Paul (Interprète) (Accordeons) (Percussions) ;Muringer, Daniel (Interprète) (Chant) (Mandoline) (Concertina) ;Olivier, Didier (Interprète) (Chant) (Violon) (Musette Cornemuse) (Mandoline) (Cornemuse landaise) ;Pariselle, Emmanuel (Interprète) (Chant) (Accordeons) (Flûtes) (Concertina) ;Weiss, Luc (Interprète) (Chant) ;Wright, Michael (Interprète) (Guimbarde)

Titre(s)Les musiciens et la grande guerre, vol. 20 : violon bidon ! / Claude Ribouillault, Philippe Gibaux, Paul Grolier, Daniel Muringer, Didier Olivier.

Editeur(s)Hortus, 2017.

Contient La ballade du Kronprinz - La cançon de Guillaume, sur l'air de "Malbrough". - La retraite de Guillaume, sur l'air de "Viens poupoule". - The battle of the Somme + Anglaise. - Garde de nuit à l'Yser. - Le bois Bouchot, sur l'air de "Près d'la porte Saint-Denis", chansonnette dédiée aux poilus du 173ème régiment d'infanterie. - Marmites, sur l'air de "Mariette" de A. Courquin. - Auf dem Hartmannsweiler Kopfe, chanson allemande retrouvée sur une carte postale artisanale avec sa musique notée. - Wie es uns Feldgrauen an der Front ergeht, air de danse avec les premières strophes d'un texte parodique sur un poème de Schiller de la pièce "Les brigands". - L'arrière et l'avant, composée sur le timbre de la chanson "Daignez m'épargner tout le reste" écrite par le chevalier de Piis. - Tournée de cinéma. - Au clair de la lune. - It's a long way to Tipperary. - Chanson de Craonne, sur l'air de "Bonsoir m'amour". - Les éparges. - Les pluies, sur l'air de "Il pleut bergère". - Mazurka à Martin. - Notre Eden, sur l'air de "La souris noire". - Notre captivité, air de rondeau proche d'une des mélodies de la chanson "Le roi Renaud de guerre revint". - Sur la montagne de la Picardie. - C'était la guerre. - En Cilicie, sur l'air de "La Madelon". - Rondeaux gascons.

RésuméInstruments de musique détournant casques et bidons pour en faire des violons, des mandolines… Cahiers de chansons, petits tirages imprimés, canards de soldats… Ces objets et sources jusqu’ici négligés nous restituent, sur des airs anciens ou à la mode, parfois avec humour, le quotidien, le hasard meurtrier, l’éloignement, la crasse et les doutes des soldats de la Grande Guerre. Quatre « décors » servent de cadre aux créations chansonnières et musicales des soldats : la mobilisation, la formation en garnison, les débuts du conflit ; la première et la seconde ligne, les permissions ; les camps de prisonniers ; le Front d’Orient.

Exemplaires
Code barreBib. actuelleCoteSectionSituationDate retour
06701000129343Bibliothèque099.7 RIBAdultesen rayon
Biographie
Chargement en coursChargement en cours...
Source : Last FM
Biographie
Source : Wikipédia
Chargement en coursChargement en cours...