Auteur(s)Duplessy, Mathias (Interprète) (Guitare) (Chant) (Percussions) ;Gan, Guo (Interprète) (Chant) (Erhu) ;Jargal, Enkh (Interprète) (Chant) (Morin Khuur) ;Regnard, Aliocha (Interprète) (Chant) (Nyckelharpa) ;The 3 violins of the world (Interprète) (Ens. instrumental) ;The violins of the world (Interprète) (Ens. instrumental)

Titre(s)Brothers of string / Mathias Duplessy, Guo Gan, Enkh Jargal, Aliocha Regnard, The 3 violins of the world.

Editeur(s)Socadisc (distrib.), 2020.

Contient Texas bolero. - The good the bad and the ugly. - Go od morning Guangzhou. - Chinese dumplings. - Paulinda. - Brothers in arms. - Kung fu. - Japanese in Paris. - Chiken del. - Horizon blues. - Gibraltar. - Gurvan much. - Oriental little Paris.

GenreEurope de l'Est et méridionale;

RésuméMathias Duplessy revisite Dire Straits et Morricone dans un riche voyage musical autour du monde. Le compositeur et guitariste Mathias Duplessy revient une troisième fois avec son projet The Violins of the World. Un quatuor où il s’adjoint trois instruments à cordes, issus des cultures chinoise, mongole et suédoise. Une combinaison inédite qui caractérise leur musique, et notamment la couleur de ce disque. Trois instruments, variantes de la vielle. Guon Gan joue du erhu à la sonorité proche du violon, Dandarvaanchig Enkhjargal, dit Epi, fait sonner son morin khuur presque comme une guitare électrique. Quant au nyckelharpa d’Aliocha Régnard, il brille par son élégance, tant au niveau des ornements que de la dynamique. Et il prend toute la lumière sur la reprise "Brothers In Arms" de Dire Straits, un des joyaux de l’album. (francetvinfo.fr).