Pantai / Djé Balèti.- L'Autre Distribution , 2020.- 1 compact disque.
Contient : Sortilège - manifeste de la joie. - Romantica, emprunt à la chanson traditionnelle "Paure de noi conscrits". - Déa. - Catarina. - Fou. - Santa mounina. - Tenacitat. - La dorée. - Peis-can - la porta. - Bofa vent. - Ratapignata. - Fin de carneval.
En trois albums, le groupe s’est fait connaître pour son mélange de rock, de funk, de musique occitane, de musiques africaines, et de bien d’autres influences encore... Ayant expérimenté les traditions musicales de par le monde, c’est finalement dans celles de chez lui, du sud de la France, qu’il trouve ce qu’il cherchait. Au sens très large, ceci dit : le groupe est toulousain mais s’inspire de la langue et la culture niçoise, et si les deux régions relèvent de la culture occitane, elles n’en ont pas moins chacune leurs spécificités. La langue utilisée, le nissart, version niçoise de l’occitan, rappelle tour à tour le français, l’espagnol et l’italien. Les instruments aussi trompent l’auditeur : alors que la guitare électrique présente sur chaque chanson évoque des sonorités africaines, il ne s’agit ni d’une guitare, encore moins d’un instrument africain mais d’une espina, un instrument disparu de la tradition niçoise, que Jérémy Couraut a découvert dans un livre, fait fabriquer spécialement par un luthier et électrifié, donnant au groupe ce son si particulier, à la croisée des chemins. (la grosseradio.com).
N° AD5884C Sirventés - N° 3521383458846 Occitanie . Rock psychédélique .
Djé Balèti (Interprète) (Ens. vocal) (Ens. instrumental)
093.2