Attention, ouverture dans une nouvelle fenêtre. ImprimerEnvoyer

AddThis Social Bookmark Button

 

 livremusique

 

SELECTION ADULTE

 

NOUVEAUTES PRINTEMPS 2016

 

 

 

 

 

kolbert

 En rayon ?

KOLBERT, Elizabeth. – La sixième extinction. Comment l’homme détruit la vie

Depuis l’apparition de la vie sur Terre, il y a eu cinq extinctions massives d’espèces. Aujourd’hui, les scientifiques estiment que notre planète est en train de vivre la sixième, la plus dévastatrice depuis la disparition des dinosaures. Mais cette fois, c’est l’homme qui en est la cause.

Pour prendre toute la mesure de ce moment critique, l’auteure a mené une enquête passionnante sur la grande histoire de la vie terrestre, en remontant aux découvertes de Cuvier et Darwin, et sur le péril imminent qui la guette.

Des îles du Pacifique jusqu’au Museum national d’histoire naturelle de Paris en passant par la forêt amazonienne, elle est partie à la rencontre des scientifiques qui enregistrent chaque jour de nouveaux indices d’une réalité implacable. L’humanité ne peut plus ignorer la crise environnementale, au risque de disparaître à son tour.

 


 

kernel

 

En rayon ?

KERNEL, Brigitte. - Agatha Christie, le chapitre disparu

Il y a quarante ans, le 12 janvier 1976, Agatha Christie s’éteignait, emportant avec elle son fidèle Hercule Poirot mais laissant un mystère concernant un chapitre de sa vie. Il y a un épisode mystérieux dans la vie de la reine du crime, celui de sa disparition du 3 au 14 décembre 1926 où, pendant onze jours, la romancière ne donne plus aucun signe de vie.

A 36 ans, Agatha est effondrée : son mari, le colonel Archibald Christie, veut divorcer et épouser sa maîtresse. Ce n’est plus l’écrivaine mais la femme trahie que l’on découvre, coupable d’avoir fait disparaître Agatha Christie, que le Royaume Uni recherche. Elle qui devient anxieuse dès qu’un élément trouble son quotidien, il n’y a que dans l’écriture qu’elle n’a peur de rien, va se déguiser et se cacher dans un hôtel pour inquiéter et ainsi, croit-elle, récupérer celui qu’elle aime encore, père de leur petite fille. Pendant cette fuite, Agatha Christie écrira un roman, Loin de vous ce printemps, qu’elle publiera sous le nom de Mary Westmacott vingt ans plus tard.

 


 

kerninon

En rayon ?

KERNINON, Julia. – Le dernier amour d’Attila Kiss

Est-il possible d’aimer quand on n’a rien en commun, s’interroge Attila, un hongrois de 51 ans, en rencontrant Theodora. Elle est jeune, riche… et autrichienne - l’Autriche, pays abhorré qui a piétiné la Hongrie. Cet amour, il le voit comme une guerre, elle comme une chance. Mais ce paradoxe ne pèse pas lourd face à la passion.


 


 

ngceleste 

En rayon ?

NG, Celeste. -  Tout ce qu’on ne s’est jamais dit

Dans une petite ville de l’Ohio, la famille Lee ne passe pas inaperçue. Le père, d’origine chinoise, est professeur d’université, spécialiste des cow-boys dans la culture américaine. La mère, blonde femme au foyer, rêve que sa fille aînée, la belle et brillante Lydia, suive les études de médecine qu’elle a abandonnées. Quant aux deux autres enfants le fils veut s’enfuir et entrer à Harvard, tandis que la petite dernière, reléguée dans une chambre au grenier, tente de se faire une place. Lorsque Lydia est retrouvée noyée, chacun reste avec ses non-dits. En cherchant le coupable, on assiste à l’autopsie d’une famille qui brise le rêve américain.

 


 

poulain 

En rayon ?

POULAIN, Catherine. – Le grand marin

Un jour, Lili Colt quitte Manosque-les-Couteaux , en France, pour s’en aller en Alaska. Au port de Kodiak, elle trouve à s’embarquer à bord du Rebel, un bateau de pêche comptant sept hommes d’équipage, plus elle, sous le commandement d’un skipper compétent et juste mais les rudoyant souvent. Pour Lili, une épreuve commence, faite de froid glacial, de sel rongeant la peau, de risques, de blessures, de brimades.  Moineau, comme on la surnomme, apprend le métier, travaille autant que les autres  pêcher morues noires et flétans, prend le quart à son tour, la nuit, et se voit assez vite adoptée. Etre en mer très loin, le rêve de sa vie ! Mais celle-ci change quand elle tombe amoureuse de Jude, membre aguerri et taciturne de l’équipage, quelle appelle  le grand marin.

 


 

laburte 

En rayon ?

LABURTE, Pauline-Gaïa. – Ritzy

Il a fallu se retrousser les manches pour devenir un grand de l’hôtellerie. Né pauvre dans le Valais en 1850, le petit César Ritz sait déjà que sa destinée se fera ailleurs. Alors, il s’échine et gravit peu à peu les échelons. Ses atouts ? Comprendre son époque, se faire aimer  des grands de ce monde et s’associer à Auguste Escoffier, le roi des cuisiniers. Jusqu’à son rêve ultime : l’ouverture de son palace, place Vendôme, à Paris.

 


 

yvert

 

En rayon ?

YVERT, Sylvie. – Mousseline la Sérieuse

Le seul homme de la famille royale, Louis XVI compris était une femme, selon Napoléon : Marie-Thérèse Charlotte, duchesse d’Angoulême, mariée à son cousin le duc en 1799, fille de Louis XVI et de Marie-Antoinette, sœur aînée de Louis XVII, surnommée Mousseline la Sérieuse par ses proches.
Les seuls souvenirs qu’elle a laissés tiennent en dix-huit feuillets rédigés à la prison du Temple, à l’âge de seize ans, racontant la captivité des siens de 1792 à 1795.
Mais dans ce livre de mémoires d’outre-tombe, couvrant toute sa vie, Mousseline nous raconte son enfance dorée à Versailles jusqu’au basculement dans les ténèbres et les horreurs de la Révolution.
Libérée, contrainte à l’exil quatre décennies durant, elle ne cesse de rêver à la reconquête du trône.
Femme fière, discrète et déterminée, oubliée aujourd’hui, elle révèle une personnalité très attachante, victime de la grande Histoire

 


 

lapierre 

En rayon ?

LAPIERRE, Alexandra. – Moura, la mémoire incendiée

Née à Saint-Pétersbourg, mariée à un diplomate balte qui meurt assassiné par un paysan, remariée au baron Budberg qui lui préfère le jeu et l’abandonne, liée à un agent double britannique qui voulait faire assassiner Lénine … elle fut la maîtresse de Gorki - en Russie, puis à Capri durant son exil – et celle de H. G. Wells, l’écrivain de La Guerre des mondes, qui lui voua un amour passionné.
Intelligente, sensible et très belle, cette grande amoureuse, qui navigue sur les remous et les tempêtes de l’Histoire, vécut une vie qui vaut mille romans.

 


 

bourdeaut 

En rayon ?

BOURDEAUT, Olivier. – En attendant Bojangles

Un homme et une femme, fantaisistes tous les deux, ont un coup de foudre lors de leur rencontre  et se marient. Ils s’aiment passionnément et mènent une vie extravagante, en-dehors de toute convention, avec leur fils – le narrateur – et un oiseau ramené d’un voyage, une grue de Numidie baptisée Mademoiselle Superfétatoire. La famille vit entre un appartement où l’on joue aux dames sur les carrelages noirs et blancs du couloir et un château en Espagne, et fait de chaque jour une fête en organisant des soirées où l’on danse sur Mr. Bojangles de Nina Simone.
Jusqu’au jour où l’excentricité de la mère les conduit à la faire soigner dans une clinique psychiatrique, même si le père et le fils refusent de se séparer de cette femme flamboyante.
Au style inventif et poétique, on passe du rire aux larmes et est surtout un hymne à la joie, à l’amour et à la folie douce.

 


 

 

 

dufay

En rayons ?

DUPAYS, Stéphanie. – Brillante

Claire est une jeune femme de 30 ans brillante et comblée. Par un poste intéressant dans un groupe alimentaire et une vie heureuse avec Antonin, cadre dans la finance. Jusqu’au jour où tout se détériore. Craignant qu’elle ne prenne sa place, sa supérieure hiérarchique lui tourne le dos et charge de ses dossiers de nouvelles recrues. Evincée peu à peu, elle est mise au placard. Et Claire s’effondre ; va-t-elle  pouvoir exister sans briller ?

 


 

eliard

 En rayon ?

ELIARD, Astrid. -  Danser

Devenir danseur, c’était leur rêve. Internes à l’Opéra de Paris, Chine, Delphine et Stéphane entrent dans un autre monde. Ils racontent : les parents que l’on rejette mais à qui on pense sans cesse, l’envie de bien faire, la peur de l’avenir. Ces ados merveilleux découvrent la rivalité, les corps, le désir, l’amitié…
On assiste moins à l’apprentissage de leur art qu’au trouble de ces petits soldats si durs envers eux-mêmes, convaincus que seule la danse les rendra meilleurs.