Attention, ouverture dans une nouvelle fenêtre. ImprimerEnvoyer

AddThis Social Bookmark Button

 

 

HOMMAGE A J.J. CALE "GUITAR HERO" DISCRET


 

Le guitariste John Weldon Cale alias JJ Cale est décédé le  vendredi 26 juillet à 74 ans.

Guitariste au jeu décontracté (laid back) et au chant nonchalant, il a influencé de nombreux artistes (Eric Clapton,  Santana, Deep Purple, John Mayall, Mark Knopfler du groupe Dire Strait…)

Sa musique est  issue du blues, du rock de la country ou du jazz.

 

Il commence la guitare à 10 ans, en écoutant les musiciens de jazz swing, de blues, de country (Django Reinhardt, Hank Williams, Jimmy Reed…). Il publie ses premiers 45 tours dans les années 1960 et prend le nom de JJ Cale pour éviter la confusion avec John Cale (du Velvet Underground).

Le succès n’arrivera que plus tard avec la reprise par Eric Clapton de la chanson  "After midnight" (en 1970). Grâce aux « royalties »  JJ Cale sort le single "Crazy Mama" en 1971 et ses premiers albums "Naturally"  et "Really" en 1972. En 1976 il sort "Troubadour" son album le plus connu avec le titre "Cocaïne", qui devient un tube avec la reprise d’Eric Clapton.

Il préfèrera pourtant la discrétion et la tranquillité et ne sort de sa retraite qu’à l’occasion de la sortie des ses albums. Ses derniers succès il les connaît avec "The road to Escondido" qu’il écrit et interprète avec Eric Clapton en 2006 et son dernier album sorti en 2009 "Roll on". 

 

 

 

Les CD de J.J. Cale à la médiathèque